1. Anatomie de l’oreille

L’oreille externe est constituée du pavillon qui capte les sons et les concentre dans le conduit auditif externe, petit tube fermé à son extrémité par le tympan qui se let à vibrer comme une peau de tambour sous l’influence du son. L’oreille externe permet la transmission aérienne de l’onde sonore.

 

L’oreille moyenne est une cavité séparée de l’oreille externe par le tympan. Elle abrite la chaîne des osselets composée du marteau (solidaire du tympan), de l’enclume et de l’étrier qui permet la transmission mécanique des vibrations sonores jusqu’à la fenêtre ovale.

 

L’oreille interne commence à la fenêtre ovale. Elle comporte l’organe de l’équilibre (appareil vestibulaire) et l’organe de l’audition, la cochlée (ou limaçon). A l’intérieur de la cochlée, l’organe de Corti est composé de milliers de cellules ci ciliées, chacune de ces cellules étant reliée à une fibre du nerf auditif. A chaque fréquence perçue correspond un groupe de cellules ciliées. Lorsqu’elles sont mises en mouvement par le liquide emplissant la cochlée, elles génèrent un influx nerveux décodable par le cerveau.